Exposition en Location

Les Indiens d'Amérique du Nord

Thème de l'exposition :
Ces photographies anciennes ont le pouvoir de raconter des tranches de vies et d'Histoire accessibles à tout le monde. Elles captivent, interpellent, interrogent et permettent de franchir les barrières du temps et de l'espace. Il y a celles du célèbre Curtis, mais surtout celles des grands photographes de l'Histoire des Indiens, artistes peu connus en France ( Haynes, Jackson, Huffman,Throssel, Barry etc...). Composée de clichés souvent inédits, cette exposition offre une immersion intime, avec pudeur et respect, dans les différentes cultures du monde indien. Elles invitent à des rencontres sur la terre des agriculteurs Pueblos et des bergers Navajos du Sud Ouest, celle des pêcheurs Inuits du Grand Nord et des sculpteurs de totems de la côte Nord-Ouest, sans oublier celle des légendaires tribus nomades, Sioux, Cheyenne, Crow, Blackfeet... des Plaines et du Plateau.
Les photographes, fascinés par les Indiens dès les années 1840, recherchaient à insinuer un trait de caractère (fierté, courage,) ou à évoquer une activité typique de leur mode de vie (scènes de chasse, danses de guerre, etc...); leurs photos ont le mérite d'en dire plus long qu'ils ne pouvaient l'espérer. Elles témoignent de la vitalité, du dynamisme et de l'endurance de ces peuples dont on prédisait la disparition, et qui sont encore aujourd'hui bien présents sur la terre de leurs ancêtres.
Avec la photographie, les Indiens furent d’abord décrits avec un respect condescendant comme des peuples fiers et pittoresques dont il fallait conserver les empreintes, puis comme des brutes sanguinaires quand ils se révoltèrent contre la colonisation de leurs territoires, avant d’être sublimés en victimes du destin. Ils devinrent alors de «nobles sauvages» en voie de disparition, au fur et à mesure de leurs replis et de l’effondrement de leur population, pour finalement être les proies du voyeurisme des touristes avides d’exotisme

Contenu :
Ces photographies en noir et blanc, et d'autres colorisées à la main ( très rares ), de la fin du XIXe siècle et début du XX ème, d'un indéniable intérêt esthétique et historique, couvrent la période de la fin de la liberté des Indiens à celle des réserves :
  • portraits de guerriers, de femmes et d'enfants, de couples, scènes de la vie quotidienne, des artisans, images rares telle un chasseur et son chien, ce pêcheur de crabes.
  • cartes (emplacements géographiques des tribus, différents types d'habitats selon les régions et les tribus)
  • textes d'accompagnement
Ce dossier ne présentant qu'un échantillon du fond photographique, il est possible de moduler l'exposition selon des thémes différents.
Ces photographies ont été exposées dans plusieurs médiathèques (Drôme et région Ile de France), dans des CE (Air France à Paris) et aussi à l'Abbaye de Daoulas (Bretagne).

Composition : 33 cadres en bois et mètal 30X40, 50 X70 et 70 X 100 et 3 panneaux carton plume de 50cmX65 cm
Prendre contact si vous êtes intéressé par la location de cette exposition
[ Contact ]